jeudi 21 juillet 2016

co-housing # 24


Ce soir je suis en vacances, demain l'appartement est livré. Ensuite ce sera le déménagement, et pour finir les vacances, nous partirons à la mer en laissant les cartons pas ouverts derrière nous !
This evening I am on holidays, tomorrow the apartment is delivered. Then it will be the moving and the beach to enjoy summer. 

You can follow me on instagram. 
Beautiful sunny summer!

lundi 18 juillet 2016

Arles dans le vent

Nous revenons chaque année pour les rencontres de la photographie. Cette fois, le mistral nous avait devancé. Il y a eu de belles choses à voir, à entendre, à boire et à manger, des réveils gueule de bois avec l'attentat si proche à Nice et l'incendie de la décharge publique qui a assombri le ciel quelques heures.
La ville est en plein essor, les maisons sont restaurées et la fondation Luma imaginée par Frank Gehry grimpe vers le ciel. Bientôt Arles sera une ville culturelle incontournable, j'espère qu'elle ne deviendra pas inaccessible...
Every year we are back for "les rencontres de la photographie". A lot of amazing things to see, to hear, to eat, to drink.
Luma Fundation is growinp up, Arles is about to become the place to be, perhaps a too expensive city in the future ?

 




lundi 4 juillet 2016

lectures de juin

Le temps file et les journées trop remplies ne me laissent que peu de temps pour la lecture.... Un seul roman à mon actif ce mois-ci mais un bien joli puisqu'il s'agit d'un conte. Vous connaissez sans doute Nils Holgersson, ce garçon ensorcelé qui accompagna les oies sauvages en Laponie et retour depuis sa Scanie natale. J'ai adoré cet hymne à la nature, à la vie sauvage et à la liberté. Un conte écologique visionnaire qui anticipait déjà, en ce début de 20° siècle, les dégâts sur l'environnement des balbutiements de l'ère industrielle. Un charmant voyage au pays des géants et des lutins qui peuplent l'imaginaire collectif des scandinaves.

Et pour rester au niveau du plancher des vaches, un petit ouvrage bien pratique qui permet d'identifier, de connaître la provenance et les bienfaits (ou non) de cette végétation qui nous entoure ici en France. Et il est fortement intéressant de découvrir que l'import/export des graines et des plantes, voulue ou non, est intimement liée aux relations économiques entre les pays et au transport des marchandises.


mercredi 29 juin 2016

day off (2)

L'après midi était consacré à la visite des archives municipales qui ont déménagé récemment sur la rive droite de la Garonne, quartier où là aussi, les chantiers fleurissent. La ville prend ses aises de chaque côté du fleuve et promet d'être belle.
Les archives sont un exemple réussi de réhabilitation d'un hangar autrefois dédié à la réception des marchandises qui arrivaient en train via la gare d'Orléans proche (désaffectée depuis longtemps et malheureusement reconvertie en méga-ciné-moche).
L'agence d'archi belge (Robbrecht & Daem) qui a rénové le site a su marier la pierre et les pavés au béton ratissé ou lissé. Sur le parvis, le garage à vélo est installé sous une halle en structure métallique qui sera recouverte avec le temps par des boutures de la glycine classée arbre remarquable qui orne l'hôtel particulier où les archives se tenaient auparavant. Le jardin est traité comme une friche, planté de fleurs et graminées laissées libres d'envahir les pavés afin de voir quelle espèce colonise ou pas le lieu. Un jardin expérimental dans un décor minéral, planté au milieu d'une zone de friche en plein renouveau. Un écrin pour la mémoire collective, trait d'union entre les époques.


friche végétale, tags et hangars en ruine, un quartier en pleine révolution


à l'extérieur, béton ratissé et fleurs des champs

au rez de chaussée la salle de lecture, dans les étages, les magasins


la structure métallique, tuteur géant pour glycine

mardi 28 juin 2016

day off (1)

Hier tout le staff était en goguette pour une visite du dernier joujou bordelais érigé dans une ville en plein essor touristique, j'ai nommé la Cité du Vin. En forme de décanteur, ce bâtiment pour le moins original dénote dans l'architecture contemporaine plutôt sage. C'est un peu notre Guggenheim à nous sauf que j'aurais préféré pour 20€ (que je n'ai pas déboursé d'ailleurs...) contempler des œuvres d'art plutôt que de déambuler dans un décor à la mise en scène douteuse. Bref, l'intérêt est ailleurs, sur le belvédère au 8e étage qui permet une vue sur la ville à 360°, verre à la main. J'ai donc goûté un vin blanc allemand puis autrichien à ...11h du matin ! Et oui, la cité du vin donne à découvrir les vins d'ailleurs, nous qui sommes plutôt chauvins en la matière... La cave donne le vertige et propose des vins du monde entier à tous les prix.

I was at Cité du Vin yesterday, the new place to be in Bordeaux for tourists. We call it our Guggenheim because the architecture is amazing. On the roof top, you can see all around the city and drink wine ! Enjoy !

vue de la cité depuis l'autre rive où les vestiges de l'ancienne passerelle signent le passage du temps

les mécènes ne sont pas oubliés

le bar suspendu au dessus du vide

Pour passer d'une rive à l'autre, le tout nouveau pont Chaban Delmas ou BaBa pour les intimes et le BatCub, la navette fluviale
To cross the river, a bridge or a boat

les quais suivent le dessin du fleuve et les grues fleurissent dans ce quartier en plein renouveau

tchin tchin !

mardi 21 juin 2016

jack

jack sparrow from Zimbo - fil d'origine inconnue - aig n°5

A peine tombé des aiguilles, ni lavé ni bloqué, j'étrenne pour les photos ma version du Jack Sparrow from Zimbo. Je suis bien contente d'avoir enfin trouvé un tuto qui colle avec cette fibre au rendu difficile à mon goût. Le jersey un peu loose c'est parfait ! Le fil est d'une douceur exquise, un vrai doudou ! En fait je n'en connais ni la composition ni l'origine mais le résultat est là !

I love this blue loose "doudou" knitted with unknown yarn. Zimbo calls it Jack Sparrow.

lundi 20 juin 2016

squaw

grâce aux accessoires crochetés à Marrakech (plastron et bandeau) et le manteau en renard qui m'a bien été utile en cette soirée très fraîche du 18 juin, nos déguisements far west ont remporté un franc succès. Ugh !
Thanks to accessories crocheted in Marrakesh (plastron and headband) and to the fur who was well useful in this very fresh evening of June 18th, we had great success with our disguises Wild West. Ugh!


inside out project - jr - base sous marine - bordeaux